Une distinction amplement méritée pour Linda Nadir

J'ai pu joindre Linda NADIR et d'emblée, on ne peut qu'être "charmé" par  cette sportive tant elle est abordable,disponible et à l'écoute .

Elle vient de recevoir des mains du Président Gérard CHABERT qu'on ne présente plus ,la plaquette d'honneur de Bronze de la FFB (entendez Fédération Française de Boxe ).

L.P. Linda ,bonjour avant tout, félicitations pour cette distinction , votre sentiment....

L.N. Bonjour et merci de toujours mettre en lumière ,les praticien(ne)s du Noble Art.

Mon sentiment, une certaine fierté ,c'est évident ,on a toutes et tous besoin d'une forme de reconnaissance et cette distinction je la lève au ciel en hommage à mon papa(marocain) ,lui même très sportif et porteur de vraies valeurs ,tout comme ma maman(algérienne) d'ailleurs .

L.P. Linda , j'entends votre émotion((silence) et il est vrai que le sport qui plus est ,le sport de percussion ,de combat ,apprend le respect, l'humilité, la remise en question et surtout ce goût du dépassement de soi et vous en êtes une preuve vivante.

Je crois savoir, aprés enquête (rires),que pour vos débuts sportifs ,vous aviez opté pour un tout autre sport .

L.N. En effet , j'ai commencé, alors que je résidais en Haute Saône à GRAY,par la pratique de l'athlétisme ,et d'ailleurs j'ai été sacrée Championne de France  à 14 puis15 ans .

Malheureusement ,j'ai été victime d'une displasie du genou ,un grand classique en course .

A 18 ans ,j'ai rejoint Besançon pour mes études.

L.P. Et la boxe pourquoi...

L.N. J'avais besoin de retrouver des sensations fortes,et à 21 ans la réeducation étant bien entamée ,ce choix s'est fait naturellement et comme souvent, dans la vie, il est des rencontres heureuses ,et j'ai eu la chance de croiser ,mon entaîneur de toujours en anglaise Ali HAKKAR du BBA anciennement Le GANT d'OR.

L.P.Vos atoûts , je présume ,un cardio à la hauteur , les bons appuis ,ce besoin de se surpasser

L.N. (Hésitation)J'ai commencé en loisirs et je pense que les qualités de chacun(e) sont celles remarquées et amplifiées par votre entraîneur , (quand il est digne de ce  nom )et avec Ali  HAKKAR , c'est ce qui s'est produit ,de vrais échanges , des voies ce progression bien dessinées , il me restait à moi ,cette soif ou non de vouloir progresser .

Pour mes 23 ans, j'ai embrassé une carrière amateur, et en 2015 j'ai essuyé une défaite en Finale Championnat Franche Comté ,pour finalement remporté cette finale l'année suivante,en 2016 pour notre plus grand plasir à mon entraîneur Ali et moi-même.

L.P. On peut l'écrire belle reconversion.Ensuite je crois savoir que vous avez opté pour une toute autre implication dans ce Noble Sport .

L.N. (sourires)vous êtes bien renseigné .

En effet, en 2014, j'avais  passé mon diplôme d'arbitre juge d'assaut et j'avais déjà en tête ,ce Projet féminin de Commission Féminine Régionale.

L.P. Par ailleurs vous êtes aussi et ce depuis 2013 Dirigeante du B.B.A.

Mais je pense que ce projet fera l'objet d'un autre article Lesinfosdusport et moi-même vous félicitons à nouveau pour ce trophée et aurons plaisir à bientôt vous interviewer avec l'incontournable caméraman Thibaut BOISSON.

Et merci pour votre disponibilité et votre gentilesse.

L.N. Merci à vous et j'en profite pour saluer mon entraîneur qui m'a beaucoup apporté .